Informations Complémentaires

Informations_complémentaires_Allergies_Mollusques_Allergies_Alimentaires_association_1
Informations_complémentaires_Allergies_Mollusques_Allergies_Alimentaires_association_1

Informations complémentaires

Synonymes et produits de base

Bigorneau, buccin, bourgot, calmar (encornet), conque, coque, coquille Saint-Jacques, couteaux, limace de mer et limaçon (escargot), huître, moule, mulettes, ormeau, oursin, oreille de mer, palourde, palourde américaine, patelle ,pétoncle, pieuvre, poulpe, sauce aux huîtres, seiche, kamaboko, caviar et corail (oeufs de poisson non fertilisés), surimi, sushi et tarama (oeufs de carpe salés), …

Sources très probables

Assiette du pêcheur, bouillabaisse, cocktail à base de tomate de type Clamato (palourde), aliments ethniques, par exemple riz frit, paella et nems, garnitures, par exemple antipasto, caponata, gélatine, guimauve, garnitures de pizza, sauces à salade, sauces, par exemple marinara, Nuoc Mâm, sauce à steak et sauce Worcestershire, potages et bouillons à base de fruits de mer, tartinades, par exemple taramousalata, sushi (rouleau californien), …

Sources possibles

Chaudrée, cocktail à base de tomate épicée, entrée et hors-d’œuvre, paella, pot au feu, soupes, charcuteries, saucisses de Francfort (à cause de la gélatine), tartinades, aliments frits (à cause de l’huile de friture contaminée), …

Sources possibles non alimentaires

Supplément de calcium, composts ou fertilisants, aliments pour animaux aquatiques, baume et brillant pour les lèvres, aliments pour animaux de compagnie

Notes concernant l’allergie

On peut être allergique à certaines espèces de ces catégories seulement, par exemple seulement aux pétoncles, seulement aux moules, …

On peut être allergique seulement aux mollusques ou seulement aux crustacés ou seulement au poisson. Cependant, le risque de contamination entre ces produits est très important.

L’allergie aux mollusques et/ou aux crustacés n’est pas une allergie à l’iode mais bien à une protéine contenue dans ces aliments.

Les aliments ou ingrédients cités ne contiennent pas nécessairement de mollusques mais il est souhaitable de le vérifier en lisant bien l’étiquette ou en contactant le manufacturier ou le cuisinier afin de s’en assurer.

Ces sources possibles sont données pour vous aider à repérer les allergènes mais ne constituent pas une liste exhaustive. Il est important de bien lire les étiquettes et de s’informer pour chaque aliment consommé.